Toute l'actualité de la santé connectée avec votre magazine online

Vacation Soignants, le moyen le plus simple de gérer simplement les remplacements infirmiers et aides-soignants

vsVacation Soignants est une plateforme en ligne qui permet de mettre en relation les établissements de santé et les infirmiers et aides-soignant qui souhaitent effectuer des “vacations” (remplacements temporaires).
Le service est simple et souhaite offrir un gain de temps substantiel aux établissements.
La startup a présenté avec grand succès ses services  lors du Paris Healthcare Week  en mai dernier.
Le gain de temps substantiel, la simplicité, l’instantanéité, le prix. La plateforme permet de partager son planning de remplacements publiquement ou en interne uniquement. Si l’établissement souhaite informer ses remplaçants habituels, il peut le faire simplement en un clic, qui déclenche un envoi par email et par sms. Dès qu’un remplaçant postule pour une date, l’établissement reçoit immédiatement un email et un sms. Il a alors la possibilité de refuser ou d’accepter la candidature directement. Une fois la vacation validée, un rappel est envoyé automatiquement aux remplaçants sélectionnés 24 heures avant la date prévue afin d’éviter les éventuels oublis. Autre avantage non négligeable : le service permet de gérer les remplacements de n’importe où et à n’importe quel moment et facilite ainsi la continuité des soins pour les patients.

Nous vous invitons à les contacter directement sur : www.vacationsoignants.com/

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Interview de Thibaud Severini, co-fondateur de Novitact

Thibaud Severini et Vanessa Caignault

Thibaud Severini et Vanessa Caignault

Bonjour Monsieur Severini, pourriez-vous vous présenter et nous présenter la société Novitact ?

Bonjour, je suis Thibaud SEVERINI. J’ai créé Novitact en 2013 avec Vanessa CAIGNAULT. Notre objectif avec Novitact est de développer le sens du toucher grâce à une technologie que nous avons brevetée et qui fait du toucher une alternative à l’ouïe et la vue pour communiquer différemment. Novitact propose 2 produits distincts : Feeltact, pour les professionnels de la sécurité, et le bracelet connecté Unitact, pour les sourds. Nous sommes basés en Picardie et avons levé 1 million d’euros depuis notre création.

Le bracelet Unitact est-il précurseur d’une génération d’objets connectés dédiés à l’aide aux handicapés ?

Le bracelet Unitact facilite le quotidien des sourds en leur offrant un nouveau sens : celui du toucher. Grâce à Unitact, il est désormais plus facile pour un sourd de se réveiller, de faire du sport, de notifier un proche pour établir un contact visuel… Lire la suite de cet article »

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Interview de Cyrille Delahodde, chargé de production chez Bluetens.

application Bluetens sur IOS

application Bluetens sur IOS

 

Bonjour, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs qui ne vous connaissent pas encore ?

Bonjour, je m’appelle Cyrille Delahodde et je m’occupe principalement de la production et du développement chez Bluetens.

Que pensent les médecins de votre système connecté, ont-ils participé à sa mise au point ?

Des Kinés ont participé à son élaboration et continuent de le faire. Les retours d’experts internationaux nous permettent d’améliorer l’Application et les programmes constamment, c’est toute la magie de Bluetens car on peut faire évoluer le produit dans le temps.
En ce moment nous travaillons en étroite collaboration avec un Professeur autrichien qui développe des programmes pour la Nasa.
L’avis des médecins est très positif, nous allons leurs mettre à disposition des outils pour qu’ils puissent étendre leurs traitements au-delà des limites de leur cabinet, tout un programme !

Quels ont été les premiers retours utilisateurs ?

Extrêmement positifs, en fait les tous premiers retours sur Bluetens étaient lors du Réeduca ( Salon français de la réeducation ) et 80% des professionnels de la santé qui sont passés sur notre stand sont repartis avec un Bluetens. Quant aux utilisateurs finaux, je pense qu’ils sont eux-mêmes surpris de l’efficacité et de la simplicité du Bluetens, qui tranche un peu dans la jungle des Wearables. A nous de continuer dans cette direction.

Quel fut le point de départ de la création de Bluetens ?

Comme souvent un constat, un manque et puis la volonté de mettre à disposition du plus grand nombre une technologie simple, efficace, prouvée depuis des décennies, pour aider les gens à aller mieux. C’est la philosophie du « Get Better » qui nous anime depuis le début.

Comment évoluera à l’avenir votre application et les accessoires qui l’accompagnent ?

Il n’y a pas vraiment de limite dans le bien-être et dans le mieux-être. Nous voulons tout mettre en oeuvre pour atteindre ces buts donc nous travaillons sur la résolution de la cause du problème, en complément des conséquences. Cela veut dire que nous allons mettre nos utilisateurs à contribution… je laisse un peu de place à l’imagination :)

Votre mot de la fin ?

Juste un grand merci à toute l’équipe et à nos utilisateurs qui nous font confiance. Ce n’est que le début de l’histoire !

Propos recueillis par Laurent Amar

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Interview de Serge Payeur, co-fondateur de la société SIL-LAB Innovations

Serge Payeur

Serge Payeur

Bonjour Serge Payeur, pourriez-vous vous présenter à mes lecteurs qui ne vous connaissent pas encore ?

Serge Payeur, 45 ans, co-fondateur de la société SIL-LAB Innovations qui propose le service en mobilité P-A-D pour gérer le prélèvement à domicile des patients en dehors du Laboratoire de Biologie Médicale (domicile, lieu de travail, …).

Avant de créer ma startup, j’ai travaillé en tant que consultant pendant plus de 11 ans chez Accenture, puis pendant 6 ans comme Directeur des Systèmes d’Information de l’un des plus important groupe de laboratoires de biologie médicale européen. A l’âge de 15 ans, j’ai créé un jeu vidéo qui a été commercialisé par Ubi Soft.

Je baigne dans la culture digitale et dans le Cloud depuis leur apparition et je crois que le digital va profondément changer notre relation avec les professionnels de santé. Contrairement à beaucoup de monde, je pense que le digital va replacer les professionnels de santé au cœur de notre système de soin et va les aider à améliorer le quotidien des patients. La santé connectée complètement gérée par des algorithmes, je n’y crois pas et je ne la souhaite pas. Lire la suite de cet article »

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

AIR le premier détecteur intelligent d’allergènes

whitelabInterview Exclusive de Cyrille Najjar & Eve Tamraz

Bonjour, pouvez-vous présenter votre projet ?

White Lab est une startup spécialisée dans les objets connectés liés a la santé capable d’analyser l’environnement et de proposer des solutions tangibles pour améliorer le bien-être de ses utilisateurs.
Lors de l’IE International Venture Day Paris, nous avons présenté AIR le premier détecteur intelligent d’allergènes.
Placé dans votre maison, cet objet connecté vous informe en temps réel de la qualité de l’air, en prenant en compte de nombreux facteurs environnementaux influençant votre confort respiratoire, et vous propose des solutions tangibles à prendre pour améliorer immédiatement la qualité de l’air et éviter les crises d’allergies et d’asthme.

Grâce à l’application, vous pouvez enregistrer la fréquence de vos gênes et décrire vos symptômes tout en ayant un aperçu des irritants et allergènes qui les a provoqués.  Lire la suite de cet article »

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Interview de David Bouniol, fondateur de la solution Gextra Time, pointeuse à reconnaissance faciale

gextra-timeBonjour David, pouvez-vous nous présenter la solution Cloud que vous proposez au sein des cliniques et hôpitaux ?

Notre application Gextra.net permet aux salariés d’un établissement de santé de signaler leur présence, au plus communément de « pointer », en présentant simplement leur visage devant un iPad fixé à un mur.
Certains établissements de grande taille utilise même plusieurs iPads, afin que les salariés puissent pointer à différents endroits dans l’établissement.
Nous pouvons fournir le matériel à la location, nous nous occupons ainsi de la maintenance.
Cet outil s’accompagne d’un outil puissant de gestion du temps de travail et de planning.

Quel est l’avantage pour le DRH ou le directeur d’établissement ?

L’information est accessible partout depuis un ordinateur ou même depuis son smartphone par le DRH et son équipe, afin de pouvoir gérer rapidement les problématiques de remplacement des absents.
Ce système présente de nombreux avantages comparé aux dispositifs existants, notamment :
– plus besoin de gérer des badges (pertes, distribution, etc.).
– moins contraignant  et plus fiable que les autres dispositifs biométriques (une simple déclaration CNIL, pas de fragilité aux liquides, etc.). Lire la suite de cet article »

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Interview de Julien Meraud, directeur marketing chez Doctolib.

Julien Meraud

Julien Meraud

Bonjour, pourriez-vous nous présenter Doctolib ?

Doctolib est le leader français de la recherche et prise de rendez-vous médicaux en ligne. La société a été fondée fin 2013.
Nous avons pour ambition d’améliorer le quotidien des professionnels de santé et des patients et de faciliter l’accès aux soins.
Dans cette optique, nous proposons aux médecins une solution d’agenda en ligne qui simplifie la gestion de leur cabinet et leur permet de limiter les rendez-vous non honorés.
Côté patient, nous proposons de prendre rendez-vous en ligne gratuitement chez plus de 3500 praticiens.

Quels sont les profils des docteurs les plus connectés ?

Les clients de Doctolib ne sont pas nécessairement des docteurs plus « connectés » que la moyenne. D’ailleurs, la moyenne d’âge des clients praticiens est la même que la moyenne d’âge des praticiens français.
Nous constatons en fait que si un outil technologique est adapté à la vie quotidienne des médecins, ils l’adoptent naturellement. Lire la suite de cet article »

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Forum international des objets connectés

vignette_iotLe site La-sante-connectée.fr sera présent au premier  Forum international des objets connectés organisé à Grenoble.

Au cœur de la « Silicon Valley » française, et parmi les écosystèmes numériques leaders en Europe, Grenoble accueille le premier forum IoT Planet, vitrine internationale des objets connectés.

Deux jours de conférences, expositions, rencontres BtoB, des espaces dédiés aux start-ups,  des workshops… Soutenu par des groupes internationaux référents du domaine : ARM, EOLANE, IEEE, HP, IMEC, OBERTHUR, ORANGE, SIGFOX etc. ce forum est pressenti pour être le rendez vous incontournable des acteurs européens de l’IoT. Lire la suite de cet article »

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Interview de Justine Sauquet, cofondatrice de Dynseo.

Justine Sauquet

Justine Sauquet

Bonjour Justine, pourriez-vous vous présenter et nous présenter la solution Stim’art  

Après quelques années dans le conseil, j’ai décidé de créer DYNSEO suite à une visite en maisons de retraite, où j’ai été frappée par les grands classeurs de tests que les médecins utilisent pour réaliser les évaluations
neuropsychologiques, et par les activités qui étaient proposées aux résidents, qui n’étaient pas toujours adaptées à leurs souhaits. Lire la suite de cet article »

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Le professeur Patrice Cacoub et la santé connectée

Professeur Patrice Cacoub

Professeur Patrice Cacoub

Patrice Cacoub exerce à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière et la Sorbonne Universités, Université Pierre et Marie Curie, Inflammation-Immunopathologie-Biothérapie. Il a été lauréat de la médaille de l’internat des hôpitaux de Paris et a reçu le prix Fred Siguier de la Société Française de Médecine Interne.

Bonjour Monsieur Cacoub, êtes-vous formé et préparer avec l’arrivée de nombreux objets connectés liés à la santé.

Disons plutôt que nous nous formons sur le tas et au fur et à mesure de l’arrivée des objets connectés. L’utilisation des smartphones et des tablettes a bouleversé notre quotidien puisque nous sommes pratiquement connectés sur le web et surtout les emails en continu. Il faut donc savoir s’adapter très rapidement. Lire la suite de cet article »

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Le site Mesdocteurs.com , l’exemple d’un site inutile

badbuzzDans l’univers des objets connectés, près de 30% des objets ne sont pas utilisés par leurs consommateurs après achat, dans l’univers de la santé connectée, de nombreuses applications ou sites internet sont également non utilisés  ou inutiles pour le consommateur.
Prenons l’exemple du site www.mesdocteurs.com lancé par des anciennes stars du web, les fondateurs du site MonShowroom.
L’idée de faire appel à un docteur  en vous connectant à un site internet et avoir des réponses est prometteur mais le service ne tient pas la route pour une raison simple, les recommandations donnés sont équivalentes aux recommandations d’un pharmacien à la différence prêt que le site est payant…
Plusieurs commentaires d’utilisateurs sur ce type de service montrent que le service permet de rassurer au téléphone mais n’aide en rien à trouver une solution à son problème.

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on Twitter