abdominoplastie

Aussi appelée lipoaspiration de l’abdomen, la lipoaspiration est une intervention de chirurgie esthétique qui permet de supprimer les capitons disgracieux et les amas graisseux localisés. L’intervention permet ainsi de remodeler l’abdomen et de le rendre plus ferme.

abdominoplastie
Source : Freepik

Si la liposuccion est pratiquée seule, elle peut être proposée à partir de 18 ans. Si la liposuccion est complétée par une abdominoplastie, l’intervention peut être proposée à partir de 25 ans.

Quand la liposuccion est-elle associée à une abdominoplastie ?

L’association d’une abdominoplastie et d’une liposuccion est fréquente. La liposuccion permet d’éliminer les amas graisseux localisés, tandis que l’abdominoplastie redrape la peau et retire l’excès cutané et les vergetures.

Si vous avez un excès de peau, des vergetures et de la graisse localisée, vous avez tout intérêt à consulter un chirurgien esthétique pour savoir si vous êtes un bon candidat à la liposuccion et à l’abdominoplastie.

Comment se déroule une liposuccion ?

La liposuccion est une technique chirurgicale qui permet de supprimer les amas graisseux localisés qui ne disparaissent pas avec le sport et une alimentation équilibrée. Elle permet de remodeler l’abdomen, de réduire la culotte de cheval, de supprimer les poignées d’amour, de remodeler les fesses, de galber les cuisses, etc. Elle peut être pratiquée sans risque par un chirurgien esthétique.

La liposuccion consiste à pratiquer une incision de quelques millimètres dans la peau. L’incision est pratiquée dans une zone discrète. Grâce à une petite canule, le chirurgien aspire l’excès de graisse. L’intervention dure entre une et deux heures, selon la quantité de graisse à aspirer.

La liposuccion peut être pratiquée sous anesthésie locale, générale ou sous anesthésie locale avec sédation. Votre chirurgien esthétique vous expliquera en détail le déroulement de l’intervention, y compris les risques et les complications possibles.

Où pratiquer une liposuccion à Paris ?

La liposuccion est une intervention entièrement sûre, à condition de la pratiquer dans un centre de chirurgie esthétique réputé et qui respecte les normes d’hygiène et de sécurité. Il est important d’opter pour un chirurgien esthétique expérimenté et qui dispose d’un véritable centre de chirurgie esthétique.

Le Dr Charles GOMA, chirurgien esthétique à Paris, est un spécialiste de la chirurgie esthétique. Il vous reçoit dans son cabinet pour vous expliquer en détail le déroulement de la liposuccion et de l’abdominoplastie. Il vous explique aussi les résultats que vous pouvez attendre de l’intervention.

Le Dr GOMA exerce en toute sécurité grâce à son expérience et à sa formation. Il dispose aussi d’un centre de chirurgie esthétique à Paris qui répond à toutes les normes d’hygiène et de sécurité. Le centre de chirurgie esthétique est doté de la dernière technologie et d’équipements modernes pour vous garantir le meilleur résultat.

Comment savoir si on a besoin d’une abdominoplastie ?

Le programme de correctifs esthétiques abdominaux  est très varié et dépend de l’âge et de l’état général  de chaque patient.

Il est important de savoir qu’une abdominoplastie ne  réduit pas la graisse corporelle, mais simplement la  peau de l’abdomen et des muscles, ce qui donne  une apparence aplatie et ferme à l’abdomen.

Il est également important de savoir que cette intervention  ne fait pas mal, car l’anesthésie locale est utilisée  pour l’anesthésie pendant les premières 24 heures.

L’intervention dure de deux à trois heures et le  patient peut rentrer à la maison le lendemain.

Enfin, il est important de souligner que le taux  de complication est très faible.

Les résultats

Les résultats peuvent être vus dans les deux ans  après l’intervention.

Ils sont généralement permanents, mais ils peuvent  être affectés par des changements significatifs  du poids, de la grossesse et de l’âge, car la peau  perd de l’élasticité avec l’âge.

La cicatrice est très discrète et n’est pas visible  sous les sous-vêtements ou les maillots de bain.

La plupart des patients peuvent reprendre une activité  normale dans les deux à trois semaines.

By Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.